Sur l' auteur

Milton Guran est docteur en Anthropologie ( EHESS / France, 1996 ), avec un post-doctorat à l' Université de São Paulo (2004-2005), maître en Communication Sociale (Université de Brasília, 1991) et photographe. Il est un des fondateurs de l' agence AGIL Fotojornalismo (Brasília, 1980). Photographe du Museu do Índio, à Rio de Janeiro, entre 1986 et 1989, les indiens ont été le thème principal de son travail photographique, entre 1978 et 1992. Il s’est vu attribuer la Bourse Vitae d'Arts avec le projet "Conflit et résistance des peuples indiens dans l'Amazonie" (1991) et le prix Marc Ferrez, à deux occasions. Ses photos font partie des collections MASP-Pirelli, du MAM-Musée d'Art Moderne de Rio de Janeiro, du MAR - Musée d'Art de Rio et de la MEP - Maison Européenne de Photographie, parmi d'autres collections publiques et privées.

Depuis 1992, il développe des recherches à propos des relations entre le Brésil et l'Afrique et particulièrement le Bénin et le Togo. En 2016, il a été séléctionné par le projet Rumos Itaú Cultural, pour dévélopper le projet "Acervo Agudás", présenté dans ce site.

Il  est l'auteur des livres Agoudas  - les "Brésiliens" du Bénin (Paris: La Discute 2010), Agudás - os brasileiros do Benim (Rio de Janeiro: Nova Fronteira, 2000) et Linguagem fotográfica e informação (Langage photographique et information)  (Rio de Janeiro: Gama Filho, 2002, 3ème édition), parmi d'autres titres; et co-auteur, avec Hebe Mattos et Martha Abreu, de Inventário dos lugares de memória do tráfico atlântico de escravos e da história dos africanos escravizados no Brasil ( Inventaire des endroits de mémoire du trafic Atlantique des esclaves et de l'histoire des Africains asservis au Brésil) (Niterói: Programme de Master en Histoire - PPGH/UFF - Université Fédéral Fluminense/UFF).

Depuis 2006, il est chercheur du LABHOI - Laboratoire de Histoire Orale et Image, de l' Université Fédéral Fluminense  (UFF), ayant participé dans les projets de recherche Mémoires, identités et altérité afro brésilienne dans les siècles XIX et XX: images et sons du souvenir (2008 – 2011), avec le support de Faperj - Fondation Carlos Chagas Filho d’Aide à la Recherche de l' État de Rio de Janeiro; Sons et  images du souvenir: récits et enregistrements des identités et altérités afro brésiliennes dans les siècles XIX et XX (2011 – 2013), avec le support de CNPq - Conseil National de Développement Scientifique et Technologique; et d' Histoire Publique, Mémoire et Esclavage Atlantique à Rio de Janeiro (2013–2017), avec  le support de Faperj - Fondation Carlos Chagas Filho d’Aide à la Recherche de l'État de Rio de Janeiro, coordonnés par le professeur Ana Maria Mauad.  

Il a été professeur invité du Département d'Histoire de l'Université Fédéral Fluminense (UFF) dans la période entre 2012 et 2013.

Actuellement, il est le vice-président du Comité Scientifique International du Projet Route de l'Esclavage - Résistance, Liberté et Patrimoine de l' UNESCO. Comme consultant de l'IPHAN - Institut du Patrimoine Historique et Artistique National - il a coordonné le groupe de travail responsable pour l'élaboration de la candidature du Site Archéologique Quai du Valongo (Rio de Janeiro) à Patrimoine Mondial de l’Unesco, titre obtenu en juillet 2017.